« J’ai eu deux garçons.Deux beaux garçons au regard bleu comme un ciel d’été. Ils étaient aussi fougueux qu’indisciplinés. Leur père et moi avions le plus grand mal à leur faire comprendre combien la modération était nécessaire en toute chose. Mais rien n’y faisait. L’un et l’autre exigeaient toujours plus de tout, de reconnaissance, d’attention, de succès. Si l’un des deux obtenait plus et plus vite que l’autre, ils se déclaraient la guerre et d’incessantes querelles éclataient, entre eux, entre leur père et eux, c’était sans fin. Chaque avancée de l’un, ou supposée telle, était prise par l’autre pour une insupportable provocation »

Trente années plus tard, Claire quitte son mari, lassée de son indifférence et de ses excès.  C’est alors qu’un impitoyable déchaînement d’évènements, va bouleverser sa vie et balayer son peu de certitudes. Au milieu de ce champ de ruines elle verra pourtant surgir des possibles auxquels, depuis longtemps, elle s’était interdite de croire…